lundi 15 décembre 2014

Fini la marina, enfin dans les San Blas!



Fini la marina, enfin dans les San Blas!

Après avoir passé trop de temps, beaucoup trop de temps à la marina près de Colon, nous avons finalement prit la mer pour se rendre dans les San Blas.

Colon est une ville portuaire plutôt moche et apparemment peu sécuritaire. On nous conseille de ne pas marcher dans la ville et de prendre des taxis pour tout tout tout. De plus, on ne peut pas vraiment s'ancrer car le seul ancrage des voiliers est près de la ville et réputé dangereux. Bref, nous nous sommes retrouvés à Shelter Bay Marina qui est à environ 30 minutes de voiture de Colon et au milieu de nulle part (sur l'ancien site de Fort Sherman où étaient basés mille Marines américains avant la rétrocession du Canal à Panama par les américains en 1979).  De plus, il fait vraiment CHAUD et HUMIDE à Panama, cela n'a rien à voir avec la chaleur des Antilles, l'acclimatation n'est pas si évidente. Et encore une chance qu'on soit au début de la saison sèche, il n'y a que quatre ou cinq orages par jour!

Nous avions besoin de nous retrouver en famille et il restait encore passablement de travail à faire sur Mandala ce qui explique notre trop long séjour à la marina mais après une dizaine de jours et ayant l'impression qu'il commençait à nous pousser des racines, nous avons remis à plus tard les tâches non-urgentes et nous sommes partis... direction Kuna Yala - le pays des indiens Kuna.

Notre premier arrêt fut à PortoBello qui est un petit port naturel bien protégé qui fut découvert en 1502 par Christophe Colon lors de son quatrième et dernier voyage. Ce port utilisé par les conquistadores qui acheminait l'or des Incas par bateau de la côte ouest de l'Amérique du sud jusqu'à la côte ouest de Panama, puis à dos de mule via  une piste pavée dans la jungle jusqu'à Puerto Bello (la piste "Las Cruces") pour y être chargé sur les galions espagnols en direction de Séville en Espagne. Ceci explique pourquoi le site fut attaqué par des pirates et corsaires célèbres comme Henry Morgan et Sir Francis Drake. D'ailleurs, Francis Drake y mourrut d'une fièvre et son corps fut jeté à la mer dans un cercueil de plomb près de l'îlot qui porte son nom (Isla Drake ou Isla Verde sur certaines cartes).

Nous avons quitté samedi midi et avons fait 3 "énormes journées" de navigation... 16 miles la 1ère journée, 8 miles hier et 35 miles ce jour... Et ce fut amplement suffisant pour nos troupes qui n'étaient pas amarinées du tout!! Si on garde le même rythme d'une moyenne de 20 miles par jours, cela prendra environ  500 jours de navigation pour atteindre la Nouvelle-Zélande. Si on compte qu'on navigue environ un jours sur trois, cela veut dire que ça nous prendra près de quatre ans!!!
Bref, Laurent était vert et couché dans le cockpit, Alexia rouspétait et Édouard qui était aussi un peu vert tentait de s'occuper du mieux qu'il pouvait de la pêche.

Un certain équipage, qu'on ne nommera pas (!!), nous avait dit qu'on pêcherait "des milliers de thons" entre Colon et les San Blas.... Mais on a absolument rien attrapé, rien de rien, même pas une touche sur nos appâts...
Alors voilà, soit que nous soyons vraiment de piètres pêcheurs, ou soit qu'ils soient vraiment de bon menteur...!!  ;-)

Nous passerons Noël et la jour de l'an ici, dans ce paysage paradisiaque. Mais il va falloir me croire sur parole car il n'y a pas d'internet pour que je puisse vous le prouver en photo!!


"Le port de plaisance est un lieu conçu pour que les navigateurs qui ne prennent pas la mer puissent rencontrer des vacanciers qui n'ont pas de bateau"
(Philippe Bouvard)

3 commentaires:

  1. Nous sommes avec vous dans le bateau. Nous étudions les Kunas sur l'ordi et tentons de vous imaginer sur ces îles paradisiaques. On vous aime. Estelle et Raymond

    RépondreSupprimer
  2. Passez un Joyeux Noel au paradis!! On apprecie beaucoup vos mis a jour du blog..merci!

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

Premièrement, il faut que votre browser accepte les cookies...
Pour ceux qui utilisent Safari, il faut aller dans le menu préférences de Safari, puis dans Privacy et sélectionner "accept third party cookies"

Ensuite,
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier enfin.

Voilà, c'est fait et merci!!!

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.