mercredi 7 janvier 2015

Back to square one...


Nous revoilà à la marina de Colon... à notre point de départ...

Après 3 magnifiques semaines dans les San Blas, il était malheureusement le temps de quitter cet endroit idyllique...

Notre « watermaker » nous a abandonné. Au lieu de produire de l’eau douce, il produisait de l’eau salée... pas très utile sur un bateau!!
C’est peut-être pour cette raison qu’on se sentait tout le temps très collant et très collé même après avoir pris notre douche!! D’ailleurs, on pense qu’il n’a jamais très bien fonctionné et qu’il s’est dégradé tranquillement jusqu’à ce que notre eau goûte carrément salée! C’est Laurent qui a insisté et qui nous a convaincu de faire le test... Il ne voulait plus boire l’eau!! Pas très rassurant, je sais...!!
Ceci étant dit, après avoir emprunté le testeur d’un bateau copain, on s’est rendu compte que notre eau avait 1800 ppm de NaCl, soit plus que le quadruple de la dose recommandée!
Nous avons continué quelques jours de plus en empruntant de l’eau douce des bateaux copains pour notre consommation et pour la cuisine et en gardant l’eau saumâtre pour le reste.

Après avoir tenté de réparer le watermaker sans succès puis après avoir refait notre « to do list » des trucs à absolument réparer avant d’atteindre le Pacifique, nous avons décidé qu’il serait plus sage de revenir quelques jours plus tôt pour arranger tous les trucs....

En plus du watermaker, notre pilote automatique cesse de fonctionner de façon tout à fait aléatoire (pas très pratique!!), nous avons probablement une fuite électrique (qu’il faut absolument trouver car sur notre bateau d’aluminium, cela peut entrainer une corrosion accélérée si ce n’est pas corrigé rapidement), la marche arrière du moteur ne marche pas toujours (probablement un détail dans le cable de transmission) et le portique de relevage de l’annexe s’est brisé (c’est le truc qui nous permet de relever l’annexe à l’arrière de Mandala). Simon doit aussi refaire de support de notre troisième bouteille de propane car nous avons découvert qu’elle ne peut pas être stockée en position horizontale!!! Et il y a aussi un paquet de petits cossins moins importants à rafistoller.

Mais parfois de tout petits détails peuvent venir nous empoisonner la vie : notre seul et unique ouvre-boîte a rendu l’âme il y a plus d’une semaine... On a quand même réussi à ouvrir quelques cannes avec un marteau et un tournevis, mais ce n‘était pas idéal. Une autre option était d’aller emprunter un ouvre-boîte à un autre bateau, mais là encore pas très pratique... Prendre l’annexe à la noirceur pour aller chez le voisin, ouvrir la canne et revenir au bateau en affrontant les vagues en faisant attention de ne pas tout renverser...! Surtout qu’il ne nous restait pas grand chose de frais, on devait donc manger beaucoup beaucoup de cannes!!
Et dire que Simon a refusé le bel ouvre-boîte tout neuf que son père voulait nous offrir juste avant de partir!! Simon regrette amèrement ce « stupide » refus... En tout cas, ça aurait été bien pratique et très utile... ;-) !!

Bref, nous aimerions traverser le canal de Panama avec nos nouveaux amis, ce qui veut dire autour du 20-24 janvier. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de rencontrer des familles avec des enfants du même âge et qui ont essentiellement le même itinéraire de voyage!! On a donc pas mal de boulot à faire si on veut être prêt à temps!!

NB : Il n’y avait pas d’internet dans les San Blas, je vais donc profiter ce ces quelques jours à la marina pour faire une mise à jour du blog avec quelques messages sur les San Blas et des photos!!
À suivre...



1 commentaire:

  1. Ca fait rever... On finit nos bagages et on s'en vient vous rejoindre (en avion, moins de trouble)!

    En attendant de vous trouver un ouvre can:

    http://www.youtube.com/watch?v=EE3vMNwj7FQ


    :)

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

Premièrement, il faut que votre browser accepte les cookies...
Pour ceux qui utilisent Safari, il faut aller dans le menu préférences de Safari, puis dans Privacy et sélectionner "accept third party cookies"

Ensuite,
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier enfin.

Voilà, c'est fait et merci!!!

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.