mardi 20 janvier 2015

Fuite électrique à bord de Mandala

Voici un blog un peu plus "technique" écrit par Simon:

Une des raisons pour laquelle nous sommes revenus un peu plus tôt de l’archipel des San Blas était la présence d’une fuite électrique. Sur un bateau (et surtout sur un bateau en aluminium) il faut éviter les fuites électriques qui peuvent détériorer la coque ou le gréement très rapidement. C’est la raison pour laquelle notre bateau est équipé d’un détecteur de fuite électrique.

Une fuite électrique est un mini-contact entre le circuit électrique et la coque (ou le gréement). Comme ce courant est très faible, tout marche normalement, il n’y a pas de court-circuit. Par contre, ce petit courant peut charger le métal de la coque et/ou du gréement qui, trempé dans une solution électrolytique comme l’eau de mer, va se dégrader à vitesse accélérée.

Le problème avec un fuite électrique, c’est que ça peut venir de n’importe où (côté positif ou négatif) et du circuit 12 Volts, 24 Volts ou 220 Volts. Bref, on peut chercher longtemps.

Rendu à la marina, j’ai demandé à l’électricien de marine local de venir jeter un coup d’oeil.

L’électricien de la marina est venu voir le problème et a vérifié quelques trucs pour conclure que la fuite ne pouvait pas venir du réseau 12 V mais donc qu’elle devait obligatoirement venir du réseau 24V. Puis, dans la même phrase, il m’a dit qu’il n’avait pas le temps de tout vérifier et qu’il partait 10 jours en Colombie mais qu’à son retour, il prendrait 3-4 jours pour vérifier tout ça! Le problème c’est qu’il n’avait vérifié le côté positif malgré que je lui disais que la fuite peut venir des deux côtés.

Quand il est parti, j’ai conclu que j’étais donc seul et que je devais régler le problème moi-même. J’ai donc déconnecté chaque fil (positif et négatif) de tout le panneau 24 V un après l’autre en allant revérifier entre chaque opération si la fuite disparaissait. Sans succès.

Ensuite, j’ai débranché l’alimentation 24 V au transformateur 24 V à 12 V (positif et négatif et non juste un des deux comme l’électricien) et BINGO! Plus de fuite. Conclusion numéro 1: comme je le suspectait, le réseau 12 V est en cause. Conclusion numéro 2: Comme je disais à l’électricien, pour vérifier une fuite, il faut déconnecter en même temps le fil positif ET négatif de chaque appareil…

Je suis alors allé défaire la cloison sous la table à carte pour accéder au bornier 12 V et j’ai repris ma démarche en débranchant tous les fils un par un… lorsque j’ai débranché le réseau de prises 12 V et la prise 12 V du cockpit: BINGO! plus de fuite. Je suis alors allé vérifier la prise 12 V du cockpit pour me rendre compte que le fil avait été déconnecté et “scellé” avec du tape électrique. On ajoute quelques embruns, on laisse sécher pour concentrer le sel puis on fait macérer dans une humidité tropicale et voilà la recette idéale de la fuite électrique. En suivant tout le réseau interne des prises 12 V, J’ai aussi trouvé des connections “pas Kosher”. J’ai donc tout défait et reconnecté avec des embouts sertis et des gaines thermorétractiles. Après une grosse journée de travail, j’étais pas mal fier de mon coup.

Le lendemain matin, les gars, qui touchent tous les pitons, ont testé le détecteur de fuite et celui-ci a montré…une fuite. Merde! je pensais avoir tout réglé…

En testant de façon répétée, je me rends compte que c’est une fuite intermittente… c’est pour ça que je ne l’avais pas détectée. Donc, j’avais réglé la grosse fuite mais il en existait une plus petite…

Je donc repris mon manège en isolant chaque circuit (et en le testant de façon répétée) pour conclure que le fil qui se rend dans la chambre d’Alexia a probablement une perte d’isolation en quelque part. C’est ma conclusion en testant mais je ne peux pas voir où car je n’ai pas accès au fil sur tout son parcours…  Je me suis donc procuré un nouveau fil et j’ai remplacé l’ancien et maintenant les gars peuvent tester à souhait, il n’y a plus de fuite!

Comme je le dis souvent, “there is no such thing as a 5 minute job on a boat”

Quand j’aurai tout démonté et remonté sur le bateau, je serai en contrôle. La bonne nouvelle c’est qu’à ce rythme là, ça ne sera pas long…

Comme dans beaucoup de choses, c’est beaucoup beaucoup de travail pour arriver, parfois, à quelques moments magiques… Mais ça en vaut la peine…



2 commentaires:

  1. Bravo Simon pour ton super job d'éléctricien! Job de moine celui-la.. En tout cas, les electriciens du coin ça ne vaux pas grand chose.

    Bonne chance avec vos preparations avant de passer dans le canal (avez-vous une date de départ?).

    On vous suit de proche!

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Simon !

    Avec le temps, l'isolant des fils finit par devenir "poreux" à l'électricité et par provoquer ce genre de fuite à la masse, qui n'est pas facile à trouver (comme vous l'avez constaté !). Il faudra garder un oeil sur les fils qui ont le même âge que celui que vous avez remplacé.

    Bravo aussi pour l'aide que vous avez apportée à la petite fille qui s'était fait mordre par un singe (je ne retrouve plus leur nom...).

    Daniel L.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

Premièrement, il faut que votre browser accepte les cookies...
Pour ceux qui utilisent Safari, il faut aller dans le menu préférences de Safari, puis dans Privacy et sélectionner "accept third party cookies"

Ensuite,
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier enfin.

Voilà, c'est fait et merci!!!

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.