mercredi 25 mars 2015

Panne de transmission - deuxième mise à jour

Revirement de situation: Après avoir déplacé le moteur et démonté la transmission (avec l'aide de mon ami Mark du voilier Amélie IV) nous avons fait un test: un de nous deux tenait l'engrenage qui descend dans le saildrive alors que l'autre faisait tourner l'hélice à la main sous l'eau. Résultat surprenant: Alors qu'il était facile de tourner l'hélice, il était tout aussi facile d'empêcher l'engrenage de tourner!!! Cela signifiait donc, une perte de connexion entre l'hélice et la transmission. À ce moment, il n'y a que peu de possibilités: quelques chose s'est cassé dans le pied du saildrive ou bien dans l'hélice. On a alors fait un autre test en allant sous l'eau: on a fait tourner le moyeu de l'hélice (en avant de celle-ci) et celui-ci bouge bien d'un bloc avec l'arbre qui va à la transmission. C'est une bonne nouvelle car un bris dans le pied du saildrive aurait été impossible à réparer ici car ça demande une sortie de l'eau ET du personnel qualifié. J'ai alors découvert le "spun hub bushing": La majorité des hélices sont faites en deux parties: une partie centrale (le hub bushing) qui est insérée sous pression dans le reste de l'hélice. Il peut arriver que cette partie centrale se mette à tourner dans l'hélice entrainant une déconnexion entre le moyeu et l'hélice. Je pense que c'est la panne dont nous sommes victimes. Il me reste à démonter l'hélice pour vérifier et pour cela j'ai besoin d'un clé hexagonale Allen de 14mm qui est introuvable. On a alors trouvé un machiniste local qui est en train de m'en fabriquer une. Si la panne est effectivement un "spun hub bushing", c'est une relativement bonne nouvelle car on a une hélice de secours et la réparation de l'autre hélice n'est pas très difficile. J'ai donc annulé mon vol vers la Floride...
À suivre...

Nouveau blog en date du 18 mars sur San Cristobal à lire mais surtout à voir... avec pleins de photos!!!!

3 commentaires:

  1. Les nouvelles sont donc moins tristes. Espérons que tu as bien identifié le problème. On remarque que les équipages de voiliers sont toujours solidaires, tant du côté d'Amélie que du côté de Mângata.

    Vincent D.

    RépondreSupprimer
  2. Gilles Péloquin25 mars 2015 à 18 h 48

    Bonne chance, les amis! J'ai une clé Allen 14 mm... dans mon sac de plateau de tournage! Dommage que je sois si loin! Mais on pense à vous!

    RépondreSupprimer
  3. Wow, je croyais qu'il n'y avait que les petites hélices de moteur hors bord qui étaient montées de la sorte! Tant mieux si ce n'est que ça.

    www.lerapideescargot.com

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

Premièrement, il faut que votre browser accepte les cookies...
Pour ceux qui utilisent Safari, il faut aller dans le menu préférences de Safari, puis dans Privacy et sélectionner "accept third party cookies"

Ensuite,
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier enfin.

Voilà, c'est fait et merci!!!

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.