samedi 25 avril 2015

Plus de Grand-Voile...

Plus de Grand-Voile... (pour les non-voileux, il y a un lexique au bas du texte)

Zut, zut et triple zut...
La nuit passée, la mer est devenue houleuse et le vent a forci autour de 17-18 kn, je décide donc de rouler le gennaker et de mettre Mandala au grand-largue babord amures sous solent et grand-voile pour le reste de la nuit. Le vent est bien régulier, pas un nuage, pas de grain... Peu après avoir établi les nouvelles voiles, le vent mollit et je tarde à réinstaller la retenue de bôme car je ne suis pas sûr de garder cette allures où d'avoir à virer lof pour lof pour faire un meilleur cap (et honnêtement aussi, je traîne parce que je suis un peu fatigué et que je n'aime pas faire des manoeuvres de pont seul la nuit). Je surveille le pilote automatique qui à l'occasion de quelques vagues plus grosses a de la difficulté à maintenir le cap et je me décide donc d'aller réinstaller la retenue de bôme. Au moment où je me lève pour y aller, le pilote échappe le bateau et je fonce vers la barre pour récupérer mais... une fraction de seconde trop tard. Mandala fait donc un empannage accidentel (pas très violent car le vent a mollit) et qu'on a un frein de bôme. Marie-Noelle qui est à l'intérieur me demande: "c'est quoi le bruit?" et je lui répond: " rien, on vient juste d'empanner et je vais mettre la retenue de bôme pour éviter que ça ne se reproduise". Et puis, dans le noir, je remarque que la bôme est placée bizarrement. J'éclaire avec ma lampe frontale et.... merde!!! je constate que le vis-de-mulet a lâché dans l'empannage et que la bôme pend soutenue par le lazy-bag et les bosses de ris. Merde, merde et merde!!!

Je vais au pied du mât (rassurez-vous, bien attaché) et je rapproche le bout de la bôme de son emplacement normal et j'attache le tout avec du spectra puis on affale la grand-voile. On regardera ça en détail au matin et on verra si on peut tenter une réparation de fortune. Après avoir affalé la grand-voile, on a décidé de continuer la nuit sous solent seul à 4,5 - 5,0 Kn...

Au matin, c'est au tour de l'écoute de grand-voile de lâcher... Comme la bôme n'était pas tout à fait dans son axe, elle a dû raguer contre quelques chose durant la nuit.

Ce matin, on va faire des essais: solent d'un côté, trinquette de l'autre ou bien gennaker seul puis on va voir si on peut réparer temporairement d'ici aux Marquises...

Mise à jour de 9h30 AM: je viens d'établir le solent et la trinquette en ciseaux avec deux tangons et le vent a mollit mais on fait quand même juste en dessous de 6 noeuds... pas si mal.  Je vais me faire un autre café et jongler à la réparation du vis-de-mulet un peu plus tard...

Comme "cerise sur le sundae", Laurent monte me voir dans le cockpit au petit matin pour me dire: "Papa, on n'a plus d'eau au robinet et un des réservoirs est à 0%". Je descend en bas et j'entends la pompe à eau qui tourne à vide. Depuis combien de temps? j'espère qu'elle n'est pas foutue???. Heureusement, en mer, j'isole toujours les réservoirs et il n'y en a qu'un seul de vide. J'ouvre donc la valve de l'autre, repart la pompe et... ouf... ça marche. Puis je cherche la fuite d'eau et la trouve rapidement: le robinet de la salle de bain avant était resté entr'ouvert... Ne vous en faites pas, il nous reste environ 200 litres d'eau et on va faire marcher la dessalinatrice ce matin... Normalement, j'entends la pompe à eau fonctionner mais depuis le début de cette traversée, je dors dans le cockpit, je ne l'ai donc pas entendue...

On n'avait pas eu de pépin technique depuis la première nuit où le pilote a mal fonctionné. Cette fois-ci, c'est une simple erreur qui nous prive de notre grand-voile...

Lexique:
-Gennaker: voile légère d'avant qui s'utilise dans le petit temps
- Solent: voile d'avant qui s'utilise quand le vent a forci un peu (c'est un petit génois)
- trinquette: voile d'avant qui s'utilise quand le vent a vraiment forci
- grand-largue: allure quand le voilier reçoit le vent presque par en arrière mais pas tout à fait. Allure généralement rapide et confortable.
- Babord amures: quand on reçoit le vent du côté babord (gauche) du bateau
- Bôme: espar horizontal au bas de la grand-voile
- frein de bôme: système qui ralentit la bôme en cas d'empannage et qui (est supposé) d'éviter la casse...
- Retenue de bôme: cordage que l'on met pour empêcher la bôme d'empanner accidentellement
- empannage: au vent arrière, quand la bôme passe d'un bord à l'autre. Peut-être volontaire et fait en douceur ou accidentel où la bôme passe d'un coup d'un bord sur l'autre avec le risque de casser...
- Vis-de-mulet: ferrure métallique qui relie la bôme au mât
- lazy-bag: sac sur la bôme pour ranger la grand-voile
- bosses de ris: cordages qui passent dans la bôme et qui servent à "prendre des ris" c'est à dire réduire la surface de la grand-voile quand le vent forcit.
- affaler: action de descendre une voile.
- écoute: cordage qui permet d'orienter une voile
- raguer: usure à cause du frottement
- tangon: espar qui permet d'écarter une voile d'avant. habituellement utilisé avec un spinnaker.


4 commentaires:

  1. Vous semblez tout de même avancer encore assez vite pour un voilier sous gréement de fortune! On vous souhaite bon vent et la mer pas trop gonflée! :)
    Gilles Péloquin et Lyse Bédard

    RépondreSupprimer
  2. Bon Courage! Les Marquises se rapprochent... Julie Bourduas

    RépondreSupprimer
  3. Salut papa! J'espère que vous passez du bon temps! Je me demandais comment je pourrais te rejoindre, ton cellulaire n'a pas l'air de fonctionner.. Gros bizou à tout le monde xx

    Frédérique

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :

Premièrement, il faut que votre browser accepte les cookies...
Pour ceux qui utilisent Safari, il faut aller dans le menu préférences de Safari, puis dans Privacy et sélectionner "accept third party cookies"

Ensuite,
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquez sur Publier enfin.

Voilà, c'est fait et merci!!!

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.